Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

La Direction des archives et de la documentation (DAD) du ministère de la communication et des relations avec le Parlement organise, du 10 au 30 septembre 2019 à Ouagadougou, une session de travail sur le tri, le classement et la mise en boite des différents documents produits et reçus.

Les objectifs de cette session de travail sont, entre autres, la réduction du risque de perte, la facilité de recherche de documents et l’application de techniques appropriées en matière de bonne gestion des archives au sein du département en charge de la communication.
Le travail qui sera mené doit garantir, au final, la conservation et l’accessibilité des documents d’archives et les rendre exploitables.

Selon le Directeur des archives et de la documentation, Babou Batoro, cette séance de travail permettra de réduire, un tant soit peu, les difficultés liées à la recherche des archives et des documents et d’avoir de réelles chances de sauvegarde de la mémoire de la nation en général et du ministère de la communication, en particulier.

Pour donc assurer la sécurité et lutter contre la détérioration des documents « entassés » dont l’importance n’est plus à démontrer, les différents correspondants d’archives (point focaux) des différentes structures du ministère ont été impliqués dans le travail afin de faciliter le traitement.

Depuis 1957, le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement ne possédait pas une direction des archives et de la documentation (DAD). Ce n’est qu’en 2016 que la DAD a été créée et a commencé à fonctionner.

Les objectifs de cette session de travail sont, entre autres, la réduction du risque de perte, la facilité de recherche de documents et l’application de techniques appropriées en matière de bonne gestion des archives au sein du département en charge de la communication.
Le travail qui sera mené doit garantir, au final, la conservation et l’accessibilité des documents d’archives et les rendre exploitables.

Selon le Directeur des archives et de la documentation, Babou Batoro, cette séance de travail permettra de réduire, un tant soit peu, les difficultés liées à la recherche des archives et des documents et d’avoir de réelles chances de sauvegarde de la mémoire de la nation en général et du ministère de la communication, en particulier.

Pour donc assurer la sécurité et lutter contre la détérioration des documents « entassés » dont l’importance n’est plus à démontrer, les différents correspondants d’archives (point focaux) des différentes structures du ministère ont été impliqués dans le travail afin de faciliter le traitement.

Depuis 1957, le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement ne possédait pas une direction des archives et de la documentation (DAD). Ce n’est qu’en 2016 que la DAD a été créée et a commencé à fonctionner.

Les objectifs de cette session de travail sont, entre autres, la réduction du risque de perte, la facilité de recherche de documents et l’application de techniques appropriées en matière de bonne gestion des archives au sein du département en charge de la communication.
Le travail qui sera mené doit garantir, au final, la conservation et l’accessibilité des documents d’archives et les rendre exploitables.

Selon le Directeur des archives et de la documentation, Babou Batoro, cette séance de travail permettra de réduire, un tant soit peu, les difficultés liées à la recherche des archives et des documents et d’avoir de réelles chances de sauvegarde de la mémoire de la nation en général et du ministère de la communication, en particulier.

Pour donc assurer la sécurité et lutter contre la détérioration des documents « entassés » dont l’importance n’est plus à démontrer, les différents correspondants d’archives (point focaux) des différentes structures du ministère ont été impliqués dans le travail afin de faciliter le traitement.

Depuis 1957, le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement ne possédait pas une direction des archives et de la documentation (DAD). Ce n’est qu’en 2016 que la DAD a été créée et a commencé à fonctionner.

MCRP: La Direction des archives et de la documentation apure le passif du fonds d’archives du département