Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice
Le Ministre

Rémis Fulgance Dandjinou

Le Ministre

Rémis Fulgance Dandjinou

Les communiqués

Déclaration du gouvernement suite aux propos de…

actualites

Par une déclaration signée du 11 juillet 2020, parue dans les réseaux sociaux et relayée par des organes de presse, l’Intersyndicale des magistrats…

DECLARATION DU MINISTRE PORTE-PAROLE DU…

actualites

Dans son rapport du 08 juillet 2020, l’ONG Human Rights Watch (HRW) fait des allégations d’atteinte aux droits humains dans la région de Djibo à…

Actualités
actualites

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,

le mercredi 14 octobre 2020, en séance ordinaire, de 09 H 10 mn à 12 H 00 mn, sous la présidence…

actualites

Du lundi 12 octobre 2020 au vendredi 18 octobre 2020:

actualites

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,

le mercredi 07 octobre 2020,

en séance ordinaire, de 09 H 15 mn à 13 H 30 mn, sous la…

Conseil des ministres

Vœux au ministère en charge de la Communication : Rémis Dandjinou réaffirme son engagement à la préservation des espaces de liberté, au renforcement de la liberté d'expression et du droit à l'information

Les agents du ministère de la Communication et des relations avec le Parlement ont présenté leurs vœux de nouvel an au premier responsable du département, Rémis Fulgance Dandjinou, dans la soirée du vendredi 10 janvier 2020, dans la cours de la RTB Radio.


Au nom du personnel du ministère en charge de la Communication, la secrétaire générale, Mme Hortense Zida, a souhaité des vœux de santé, de paix, de sécurité et de succès au ministre Rémis Fulgance Dandjinou et à toute sa famille en 2020.
Elle a poursuivi que sous le leadership de M. Dandjinou, au cours de l’année écoulée, les efforts quotidiens des hommes et femmes du département, aux différents postes de mise en œuvre de la politique communicationnelle, ont permis de réaliser des actions d’envergure et d’aboutir à des résultats assez importants qui contribuent à l’atteinte des objectifs du Ministère et partant, du PNDES.

La secrétaire générale du ministère de la Communication a réitéré l’engagement des acteurs du département à apporter, en permanence, une plus grande et franche collaboration au premier responsable du département, pour relever, sous sa conduite, les nouveaux défis ; car à côté des résultats encourageants, coexistent de nouveaux défis et pas des moindre. « Les principaux portent sur la disponibilité de ressources humaines qualifiées, notamment dans les Directions régionales de la communication et dans d’autres structures du département où le besoin de profils spécifiques se fait pressant ; la mise en œuvre effective du plan de formation du Ministère ; l’accompagnement de l’agenda majeur de notre pays, l’élection présidentielle de 2020 », a relevé Mme Zida.
 

En tant que porte-parole du personnel, la secrétaire générale a soumis quelques préoccupations au ministre de la Communication tout en espérant qu’une fois prises en compte, permettront d’assurer de meilleures conditions de travail et partant, d’accroitre les performances des services du Ministère. Il s’agit de :
Ø La défaillance du système de climatisation dans les locaux de l’hôtel administratif ;
Ø La défaillance du système de sécurisation du bâtiment abritant le Ministère ;
Ø La récurrente difficulté de déblocage des ressources financières pour mener, dans les délais, les activités programmées ;
Ø La mise à disposition et à temps de matériels nécessaire au fonctionnement des services
Ø L’insuffisance de locaux pour certains démembrements du ministère, etc.

Invite à plus d’assiduité et de ponctualité au travail

Prenant la parole, le premier responsable du département de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou, a souhaité à ses collaborateurs et à leurs proches, des vœux de santé, de bonheur, de paix, sécurité et de prospérité. « Je souhaite ardemment que tous ceux qui souffrent dans leur cœur et dans leur chair retrouvent la plénitude de leur aptitude physique et mentale. J’espère vivement que les pages douloureuses et éprouvantes, avec leur lot d’horreurs, de l’année 2019, vont être définitivement tournées en 2020 », a-t-il indiqué.
A titre de bilan de l’année écoulé, le ministre de la Communication a cité, entre autres :
Ø le basculement effectif à la Télévision Numérique Terrestre (TNT) par l’extinction définitive du signal analogique ;
Ø l’organisation de la 22éme édition des « Prix Galian » ;
Ø l’organisation la 11éme édition des Universités Africaines de la Communication de Ouagadougou (UACO) ;
Ø la couverture des événements majeurs et l’actualité au plan national et international ;
Ø la mise en œuvre d’une attribution majeure du Fonds d’appui à la presse privée, à savoir l’octroi de crédits à neuf (09) entreprises de presse qui en ont fait la demande ;
Ø la gestion de la communication gouvernementale ;
Ø la gestion des relations adéquates et cordiales entre le Gouvernement et le Parlement ;
Ø le renforcement des capacités des acteurs du département à travers la mise en œuvre du plan de formation du MCRP ;
Ø la signature de la convention d’achat de terrain à usage de siège pour le compte des Editions SIDWAYA, avec la Société Nationale d’Aménagement des Terrains Urbains (SONATUR) ;
Ø le lancement des travaux de construction du siège de la RTB à Ouagadougou ;
Ø la poursuite du chantier de la RTB2 Centre Est ;
Ø le lancement des travaux de construction de la direction régionale des Editions Sidwaya à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre Est et ceux de la direction commerciale des Editions Sidwaya à Koupéla, Chef-lieu de la province du Kouritenga ;
Ø la signature des statuts dérogatoires de la RTB et des Editions Sidwaya, au nom des vertus du dialogue respectueux avec les partenaires sociaux

Au regard de ces résultats, le ministre Dandjinou a salué et félicité tout le personnel qui a su jouer pleinement le rôle qui est le sien pour l’atteinte de ces objectifs. « Nous avons, en effet, enregistré un taux satisfaisant de mise en œuvre de notre programme d’activités 2019», s’est réjoui le premier responsable du département de la Communication et des relations avec le Parlement.

Rémis Dandjinou de souligner que les défis restent nombreux pour cette année nouvelle, faisant référence à l’élection présidentielle dont le ministère en charge de la Communication a le devoir d’accompagner et de faciliter les éléments de mise en œuvre. Il n’a pas non plus omis les défis sécuritaires qui nécessitent plus de travail « dans la détermination à bouter hors de nos frontières les forces du mal, à renforcer les ressorts de notre vivre ensemble, à contribuer à la prise en charge et au retour des nombreux déplacés internes dans leurs foyers, etc. »

C’est pourquoi « j’invite l’ensemble des structures du Département à œuvrer, chaque jour davantage, à un travail consciencieux, à la promotion des bonnes pratiques (assiduité, ponctualité, soin et entretien de notre environnement de travail), de sorte que nous puissions réaliser efficacement les objectifs qui nous sont assignés », a lancé le ministre Dandjinou, tout en exhortant « chacun et chacune à la quête permanente de l’excellence dans le travail, à redoubler d’engagement et d’effort au quotidien ».
Pour sa part, le ministre de la Communication a réaffirmé son attachement au développement du secteur de l’information, de la communication et des relations avec le Parlement ainsi qu’à l’épanouissement holistique des acteurs. Et d’insister qu’il ne ménagera aucun effort pour la préservation des espaces de liberté, le renforcement de la liberté d'expression et du droit à l'information.
La cérémonie de présentation de vœux étant également une occasion pour dire au revoir aux collaboratrices et collaborateurs admis à faire valoir leur droit à la retraite, le premier responsable du département leur réitérer la reconnaissance de l’Etat qu’ils ont servi, pour leur contribution à la construction de la Nation burkinabè, tout en leur souhaitant une bonne et paisible retraite. Des cadeaux et attestations de reconnaissance ont été remis au 24 personnes admis à faire valoir droit à la retraite, en guise de remerciements, pour service rendus au ministère de la Communication et des relations avec le Parlement, partant à la nation burkinabè.

 

 


LES DÉMARCHES ADMINISTRATIVES
Communication

Description :

spot de conception publicitaire de 60 secondes tranche du matin 10h

Pièce(s) à fournir :

Aucune pièce n'est à fournir pour cette procedure

Coût(s) :

105000

Conditions d’accès :

Ce procédure n'exige aucune condition

Description :

Il s'agit des pré-imprimés encartés dans le journal

Pièce(s) à fournir :

Aucune pièce n'est à fournir pour cette procedure

Coût(s) :

100 000

Conditions d’accès :

*Paiement au comptant, par virement, chèque et par bon de commande

Informations complémentaires :

Après l'engagement du paiement, la réception suivi de la programmation de l'annonce

Description :

Ce sont des insertions faites sur le site web, le journal papier et sur la plateforme de la version numérique

Pièce(s) à fournir :

Aucune pièce n'est à fournir pour cette procedure

Coût(s) :

Ce procédure n'exige aucun frais

Conditions d’accès :

*Paiement au comptant, par virement, chèque et par bon de commande

Informations complémentaires :

Après l'engagement du paiement, la réception suivi de la programmation de l'annonce

Communication audio-visuelle

Description :

Apres Midi magazine 35 secondes

Pièce(s) à fournir :

Aucune pièce n'est à fournir pour cette procedure

Coût(s) :

Cette procédure n'exige aucun frais

Conditions d’accès :

Cette procédure n'exige aucune condition

Description :

Apres Midi magazine 45 secondes

Pièce(s) à fournir :

Aucune pièce n'est à fournir pour cette procedure

Coût(s) :

Cette procédure n'exige aucun frais

Conditions d’accès :

Cette procédure n'exige aucune condition

Description :

Apres Midi magazine 20 secondes

Pièce(s) à fournir :

Aucune pièce n'est à fournir pour cette procedure

Coût(s) :

40.000

Conditions d’accès :

Cette procédure n'exige aucune condition


LES SERVICES EN LIGNE