Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice
Présentation du ministère de la communication et des relations avec le parlement

Le Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement(MCRP) est né à la suite de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. En effet, la Commission de Réconciliation Nationale et des Réformes (CRNR) préconisait que « la présente période de transition offre au Burkina un contexte de neutralité institutionnelle et d’équilibre des pouvoirs pour opérer des réformes objectives, générales et impersonnelles ». De là est né, dès le  gouvernement de  transition, l’union des deux départements: le ministère de la communication  et celui chargé des relations avec le Parlement et des réformes politiques. De ce fait, il a été créé le ministère de la communication chargé des relations avec le Conseil National de la Transition, le 23 novembre 2014 par décret  n°2014-004/PRES-TRANS/PM portant composition du Gouvernement.

Le premier volet du département,  à savoir celui de la Communication existe depuis 1957 ; le volet relation avec le Parlement en tant que ministère plein  a vu le jour le 19 juin 1992 par le décret N°092-161/PRES/PM portant composition du Gouvernement. Cependant, un ministère délégué chargé des relations avec le parlement auprès du premier ministère  a existé sous la IIe et la IIIe république.

Le Ministère  joue un rôle de projection sur la vie sociale et démocratique de la Nation d’une part, et d’autre part il est l’interface entre le gouvernement et l’Assemblée Nationale à travers les relations qu’il entretient avec les deux entités. Le ministère a connu plusieurs dénominations de 1957 à nos jours  selon la volonté politique du moment.

Par ailleurs, selon l’article 21 du décret n°2016-006/PRES/PM/SGG-CM du 08 février 2016 portant attributions des membres du Gouvernement, le Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement crée par décret n°2016-358/PRES/PM/MCRP portant organisation du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement, assure :

-la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de communication ;

-la collaboration entre le Gouvernement et le Parlement, et suit le déroulement des sessions du Parlement.

Le ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement est Monsieur Rémis Fulgance Dandjinou depuis le 12 janvier 2016.

Pour l’atteinte de ses missions, le Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement est organisé ainsi qu’il suit :

  • Le Cabinet du ministre;

  • Le Secrétariat général.

Le Secrétariat Général

Le Secrétaire général assure la gestion administrative et technique du ministère. Il assiste le ministre dans la mise en œuvre de la politique du ministère. Il est chargé de la coordination administrative et technique des structures centrales, des structures déconcentrées, des structures rattachés et des structures de mission.

En cas d'absence du Secrétaire général, le ministre nomme un intérimaire parmi quatre (04) Directeurs de services désignés sur  une liste établie à cet effet. Les modalités d'établissement de la liste sont fixées par arrêté du Ministre.

Lorsque l'absence excède trente (30) jours, l'intérimaire est nommé par arrêté. Lorsque l'absence n'excède pas trente (30) jours, t'intérimaire est nommé par note de service.

Pour la coordination administrative et technique des structures du ministère, le Secrétaire général dispose :

- d'un Bureau d'étude,

-d'un Secrétariat particulier ;

-d’un Service central du courrier ; 

-d'un Service de la documentation et des archives.

La secrétaire générale du Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement  est Madame Hortense Marie Marthe Zida/Kankyono.

Le Secrétariat général regroupe :

 

  • -les services du Secrétaire général

Bureau d'étude : est animé par des chargés d'études au nombre de cinq (05) au maximum désignés parmi les cadres supérieurs, en raison de leur compétence technique et nommés par décret pris en Conseil des ministres sur proposition du Ministre. Les chargés d'études ont pour attributions :

-d'étudier et de faire la synthèse des dossiers qui leur sont confiés ; 

-d'élaborer les projets de correspondance   

-d'assister le Secrétaire général dans le traitement de tout dossier que celui-ci leur confie.

 

Service central du courrier : est chargé de la réception et l'expédition du courrier ordinaire. Il assure l'enregistrement et la diffusion des arrêtés, des circulaires et des notes de service signés par le Ministre ou par délégation.

Secrétariat particulier : assure la réception et l'expédition du courrier confidentiel et réservé du Secrétaire général. Il est dirigé par un secrétaire nommé par arête du Ministre.

Service de la documentation et des archives est chargé de la constitution et la gestion des documents et des archives du ministère. Il est dirigé par un Chef de service nommé par arrêté du ministre.

 

  • -les structures centrales

Il s’agit de : la Direction Générale des Médias (DGM), la Direction Générale des Relations avec le Parlement (DGRP), la Direction Générale des Etudes et des Statistiques Sectorielles (DGESS), la Direction de l’Administration et des Finances(DAF), la Direction des Ressources Humaines (DRH), la Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle (DCPM), la Direction des Archives et de la Documentation (DAD), la Direction des Services Informatiques (DSI), la Direction des Marchés Publics (DMP) etla Direction du développement institutionnel et de l' innovation(DDI).

 

  • -les structures déconcentrées

Ce sont les structures déconcentrées du Ministère de la Communication et des relations avec le Parlements. Elles sont rattachées au Secrétariat général. Elles comprennent les treize (13) Directions régionales.

Les Directions régionales sont:

  • la Direction régionale de la communication de l’Est ;

  • la Direction régionale de la communication du Centre-Est ;

  • la Direction régionale de la communication du Sahel ;

  • la Direction régionale de la communication du Nord ;

  • la Direction régionale de la communication du Centre-sud ;

  • la Direction régionale de la communication du Plateau central ;

  • la Direction régionale de la communication du Centre-ouest ;

  • la Direction régionale de la communication du Boucle du Mouhoun ;

  • la Direction régionale de la communication des Hauts-bassins ;

  • la Direction régionale de la communication des Cascades ;

  • la Direction régionale de la communication du Sud-ouest ;

  • la Direction régionale de la communication du Centre ;

  • la Direction régionale de la communication du Centre-nord.

  • -les structures rattachées

Ce sont les établissements placés sous tutelle et dont les activités contribuent à l'accomplissement des missions du ministère. Elles sont au nombre de cinq (5): la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT), la Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB), les Editions Sidwaya (ES), le Fonds d’Appui à la Presse Privée (FAPP), l’Institut des Sciences et Techniques de l’information et de la Communication (ISTIC).

 

  • -les structures de missions

Ce sont les projets et programmes de développement concourant à l'accomplissement des missions du ministère. Elles sont composées de : la Cellule Genre, la Cellule Environnement, la Cellule Statistique, le Comité de lutte contre le SIDA et des IST.