Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Le ministère de la communication et des relations avec le parlement a organisé la rentrée parlementaire du gouvernement le lundi 4 mars 2019 à Ouagadougou à travers une conférence publique sous le thème : « la confection de la loi au Burkina Faso : Enjeux, limites et perspectives ». La conférence a été animé par le Dr Mélégué Maurice Traoré, ancien président de l’Assemblée nationale.

Donner plus de visibilité à l’activité législative du gouvernement et renforcer la fonction législative et de contrôle du parlement tels étaient les objectifs recherchés en organisant cette rentrée parlementaire du gouvernement au titre de l’année 2019. Spécifiquement, il s’est agi de faire ressortir les enjeux, les limites et les perspectives de la confection des lois au Burkina Faso.

Dans son discours d’ouverture, le ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou a indiqué qu’il s’est agi de discuter d’une problématique majeure en rapport avec l’élaboration de la loi. « Il ne faut pas oublier que si le parlement vote la loi, le gouvernement contribue essentiellement à la fonction normative de l’État en ce qu’au Burkina Faso comme dans les grandes démocraties modernes, aujourd’hui les lois sont essentiellement d’initiative gouvernementale », a-t-il ajouté