Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement et l’association SOS hépatites-Burkina organisent, du 18 au 19 décembre 2018, une campagne de dépistage volontaire du VIH/SIDA et des hépatites B et C.

«Les agents et leurs familles pourront venir soit gratuitement, soit à tarifs réduits, se faire dépister et connaître leur statut concernant le VIH/SIDA et les hépatites », a précisé le ministre Rémis Fulgance Dandjinou, qui a salué l’initiative de lutte contre ces maladies qui prennent de l’ampleur et font de nombreuses victimes.

Pour lui, les informations sur le statut sérologique sont capitales pour la santé du dépisté mais aussi pour celle des autres dans la mesure où une infection détectée à temps est facilement prise en charge.

Tout en exhortant ses collaborateurs à se soumettre à l’exercice, il a donné l’exemple en se faisant dépister du VIH/SIDA. A sa suite, la Secrétaire générale, Hortense Zida et plusieurs autres agents ont également été situés sur leur statut sérologique.

Le ministre Dandjinou a remercié le CICDOC et à l’Association SOS hépatites Burkina