Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

La secrétaire générale du ministère de la communication et des relations avec le parlement, Mme Hortense Zida a procédé le vendredi 27 septembre 2019 à Ouagadougou, à l’installation du nouveau directeur général des médias, Monsieur Alassane Koumia Karama.

Direction générale des médias :Koumia Alassane Karama succède à Alima Farta/Ouédraogo

Dans son discours, la directrice générale des médias sortante, Mme Alima Farta Ouédraogo, a d’entrée témoigné sa gratitude aux premiers responsables du département de la communication, Monsieur le Ministre en tête. Elle a par la suite fait le bilan de son mandant à la tête de la DGM depuis le 30 mars 2016. Ce bilan se résume entre autres, à l’opérationnalisation du Fond d’Appui à la Presse Privée, la relecture des textes régissant la subvention de l’Etat à la presse privée pour prendre en compte la presse en ligne, les réformes intervenues au niveau du concours « Prix Galian », avec la création du « Super Galian », la mise en place d’un nouveau format pour les UACO, afin de prenne en compte les aspirations des acteurs et la création du musée des médias. « En 3 ans et demi, grâce à l’accompagnement et à l’engagement des collaborateurs et des premiers responsables du département de la communication, la structure a fait bouger les lignes », a précisé Mme Farta Ouédraogo.

Elle a remercié ses collaborateurs qui l’on soutenu durant son mandat et les a exhorté à soutenir le nouveau directeur général des médias afin que la structure soit encore plus dynamique avec des résultats probants. Avant de procéder à l’installation du nouveau DGM, la secrétaire générale du ministère en charge de la communication, Mme Hortense Zida a félicité Mme Farta Ouédraogo pour le travail qu’elle abattu à la tête de la DGM avec les résultats escomptés.

Au terme de son installation, le nouveau DGM, Monsieur Alassane Koumia Karma a remercié la hiérarchie du ministère notamment le ministre de la communication pour la confiance qu’il place en lui. « Ces nouvelles responsabilités sont pour nous un honneur et un défis que nous nous engageons à  relever dignement », a affirmé M.Karama. Ainsi, il entend apporter « sa pierre » à l’édifice comme l’ont fait ses prédécesseurs. « Il est évident que ce n’est pas en cavalier solitaire que nous allons relever les défis, c’est pourquoi nous sollicitions l’accompagnement de tous pour la réussite de cette mission », a déclaré Alassane Karama.

S’adressant à la DGM sortante, il a salué le dynamisme qu’elle a su impulser à la structure et les innovations apportées aux évènements majeurs que sont les Galian et les UACO. Il espère encore bénéficier de ses conseils pour la bonne marche de la DGM. Le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Rémis Fulgance présent au cours de la cérémonie de passation, a félicité à son tour la DGM sortante, Mme Farta Ouédraogo pour son engagement, son dynamisme, son professionnalisme et le travail mené durant ces années au sein de la DGM qui ont donné des résultats forts intéressants.

Au nouvel entrant, il a souhaité qu’il puisse davantage dynamiser la structure et mettre en œuvre les projets structurants dont sa structure aura la charge qui va permettre. Selon lui, les chantiers sont énormes, mais il dit compter sur les capacités de monsieur Karama afin qu’il apporte à son tour, ses idées, son professionnalisme  au sein de la structure dont-il a désormais la charge bien sûr avec l’accompagnement de l’ensemble du ministère.

Visitez notre page facebook